Ukupedia page B

A

B

C

D

E

F

G

H

I

J

K

L

M

N

O

P

Q

R

S

T

U

V

W

X

Y

Z

 

B :

(terme anglais) notation et appellation anglo saxonne de la note Si.
Nom de l’accord de Si majeur.
détails

B :

(notation allemande) en Allemagne la note de Si s’écrit H et le B est un Si bémol.

B :

code indiquant que l’instrument a une taille baryton.

back :

(terme anglais) dos de la caisse de l’instrument.
détails

backing track :

(terme anglais) accompagnement pré-enregistré.

backpacker :

(modèle) ukulélé de voyage, créé par C. F. Martin & Co, doté d’une caisse très effilée, assez rétrécie en largeur pour être alignée dans le prolongement de la touche.
détails

back strip :

(terme anglais) bande décorative médiane du dos de la caisse de l’instrument.
détails

bag :

(terme anglais) étui souple de l’instrument, case étant un étui rigide.

bain d’huile :

type de mécanique à l’engrenage compartimenté dans un petit réservoir étanche rempli d’huile. Fréquentes sur les guitares, on voit quelquefois ces mécaniques à bain d’huile, sur certains modèles d’ukulélés.

banjolele :

ukulélé accordé comme tel, muni d’une membrane, étant construit comme un banjo de petite dimension.

banjo-ukulele :

autre appellation du banjolele.

barrage :

ensemble des barres en bois constituant les renforts intérieurs d’ukulélé.
détails

bar fret :

ancien modèle de frette à section rectangulaire utilisée sur les ukulélés américains d’avant 1930. Précieux indice de datation d’un vieil instrument.
détails

barré :

accord plaqué sur la touche avec l’index frettant plusieurs cordes à la fois. Ce genre de doigté peut se reproduire tout le long du manche selon le changement de ton.

barrettes :

autre terme désignant les frettes de la touche.
détails

baryton :

le plus grand des ukulélés si on excepte les basses. Le baryton a en général un diapason de 18 pouces soit 45,5 cm.

bashing :

(terme anglais de lutherie) fléchissement de la table d’harmonie. C’est le signe d’une table bien travaillée, assez souple et fine, que le barrage ne bride pas, favorisant la flexibilité naturelle du bois et sa résonance. Par contre, si la table s’avachit, sans grande élasticité, se déforme, inclinant le chevalet et compromettant la justesse de l’instrument, le bashing est alors une mauvaise nouvelle.

basse alternée:

(cadence) appelée parfois "boom-chuck rhythm". "Boom" est la note tonique jouée seule, "chuck" est le reste de l'accord joué en strum, le second boom est la quinte jouée seule et le second chuck est le même que le premier. Georges Brassens utilisait beaucoup cette basse alternée.

bass run :

(terme anglais) groupe de notes occasionnelles, jouées en arpège, lors d'une basse alternée. le groupe remplace de temps en temps la partie "strummée" pour amener à un changement de ton. Sur un tempo en 4/4 le bass run se jouera souvent en doubles croches.

basswood :

(terme anglais) bois de tilleul.
détails

Bb :

(terme anglais) notation et appellation anglo saxonne de la note Si bémol. En musique tempérée le Si bémol équivaut au La dièse Bb = A#.
Nom de l’accord majeur de Si bémol.
détails

bécarre :

symbole musical indiquant la suppression d’une altération de la note la replaçant à sa hauteur naturelle. L’altération étant un dièse ou un bémol.

bémol :

altération d’une note, d’un demi-ton vers le grave.

bending :

(terme anglais) traction exercée sur la corde avec la main gauche (avec la position du droitier) pour modifier la note vers les aigus.

bevel cutaway :

(modèle) ukulélé à pan coupé en biais, limitant la perte de volume de la caisse qu’aurait eu un pan coupé traditionnel.
détails

bidonlélé :

ukulélé réalisé à partir d’un bidon en métal.

binding :

(terme anglais) filet en bois, en nacre ou en tout autre matériau, que l’on trouve parfois sur le corps ou le manche d’un ukulélé. Son rôle est décoratif ou permet de protéger les arêtes de l’instrument.

bird beak :

(terme anglais) en bec d’oiseau, concerne la forme de l’extrémité de la touche. Le terme "mustache" (ou moustache en français) est toutefois le plus répandu.

biscuit :

élément de bois portant le sillet des ukulélés à résonateur.

body :

(terme anglais) corps de l’instrument, caisse de résonance.

bookmatched :

(lutherie) assemblage symétrique de deux planches issues du même morceau de bois, séparées par une découpe commune, puis réunies comme les deux pages d’un livre ouvert. Leur veinage identique, mais symétrique, de part et d’autre de la jonction, crée un effet de miroir.
détails

boom-chuck rhythm :

(cadence) équivalant à la basse alternée. "Boom" est la note tonique jouée seule, "chuck" est le reste de l'accord joué en strum, le second boom est la quinte jouée seule et le second chuck est le même que le premier. Georges Brassens utilisait beaucoup cette basse alternée.

Philippe Bosset :

fabricant de cordes français installé à Metz.

bouche :

appelé "sound hole" en anglais, la bouche est l’orifice situé sur la table d’harmonie permettant la projection du son. On l’appelle parfois rosace par abus de langage, la rosace étant plus précisément la décoration qui orne la bouche.
détails
détails

bout :

(terme anglais) lutherie, lobe de l'instrument, courbe convexe de l'éclisse. le lower bout est le grand lobe, l'upper bout en est le petit.

box :

(terme anglais) autre nom du body, du corps ou de la caisse de résonance.

box :

(terme d'improvisation) emplacement prédéfini sur quelques frettes, de toutes les notes d'une gammes. Une box peut être pentatonique,mineure ou relative à un mode. Plusieurs licks différents, peuvent être joués sur la même box. La box se décale bien sûr selon les changements de ton.

boxy :

(terme anglais) relatif à la description du son boisé et fermé spécifique à certains petits ukulélés.

bpm :

battements à la minute, le nombre des bpm (beats per minut) est une façon moderne d’indiquer le tempo.
détails

braces :

(terme anglais) barrages de la caisse.
détails

bridge :

(terme anglais) pont. Ni refrain ni couplet, le pont est une transition occasionnelle entre deux parties d’un morceau. Selon la structure de la chanson, Il est d'usage de ne jouer le pont qu'après le deuxième refrain, ou après deux anatoles quand l'air est construit sur 32 mesures, selon le principe AABA, A étant l'anatole, et B le pont.

bridge :

(terme anglais) chevalet.
détails

bridge pad :

(terme anglais) renfort de chevalet ou contre-chevalet.

bridge patch :

( autre terme anglais) renfort de chevalet ou contre-chevalet fixé sous la table d'harmonie.

bright :

(terme anglais). qualifie le son riche et brillant de certaines cordes ou de certains bois.

bringue :

fête tahitienne.

Brozman (Bob) :

(1954 2013) guitariste et musicien polyvalent, conférencier passionné de musicologie, il se consacra énormément à la connaissance du ukulélé.
détails

Brüko :

(fabricant) compagnie Allemande fondée en 1890 par Alois Kollitz, ses deux fils reprennent l'affaire et se lancent, dès 1930, dans la fabrication d'ukulélés sous l'appellation "Brüko" abréviation de "Brüder Kollitz" signifiant "les frères Kollitz", en allemand).

Brunswick :

(fabricant) ukulélés comprenant des entrées de gamme ayant un assez bon rapport qualité prix et des instruments plus élaborés en bois massif très convenables. Si le distributeur est situé en Grande Bretagne le lieu de fabrication est très vraisemblablement l'Asie.

BugsGear :

(fabricant japonais) réputé pour son ukulélé électrique EleUke.

pap

A

B

C

D

E

F

G

H

I

J

K

L

M

N

O

P

Q

R

S

T

U

V

W

X

Y

Z